La beauté ne se trouve pas sur les affiches publicitaires

Rédigé par : Marie-Pier Thibault

Vous rendez-vous compte que nous doutons de la beauté?

La beauté se définit comme suit : « qualité de quelqu’un, de quelque chose qui est beau, conforme à un idéal esthétique ».

Parfois, j’ai l’impression que la beauté se définit plutôt par : « mannequin de taille 0 mesurant 5 pieds 8 pouces que nous retrouvons dans les magazines ». Nous sommes esclaves de la société qui nous impose sa définition de ce qu’est la beauté. Il est donc compréhensible que les gens se sentent mal dans leur peau. Ils vont jusqu’à se priver de repas pour garder leur ligne ou encore jusqu’à être incapable de sortir de chez eux sans une touche de maquillage.

Ce qui me dégoûte le plus, c’est le fait que l’industrie de la mode utilise nos complexes en nous vendant du rêve et de la beauté dans le but que l’on achète ses produits. Elle nous dévalorise pour vendre. Ce que je veux dire c’est qu’on nous montre une fausse réalité.

ck

Source: explore.calvinklein.com

Ce qui me surprend le plus, ce n’est pas de voir ces images : c’est le fait que nous n’ayons plus de réactions face à ces images puisque c’est devenu presque normal et même banal de voir des publicités sexuellement choquantes!

Des images comme celles-ci font rêver. Même si les gens peuvent trouver ça attirant, cela crée de fausses représentations. Les industries utilisent le sexe, la jeunesse ou encore l’image de l’homme musclé ou du mannequin filiforme pour vendre, mais il y a des conséquences derrière tout ça et je l’appelle « la maladie de la beauté ». Je pense sincèrement que ce genre d’images entraîne cette « maladie de la beauté », où les gens ont peu d’estime d’eux-même et font tous les efforts possibles pour essayer de ressembler à quelqu’un qu’ils ne sont pas.

Comment se sentir bien dans son corps quand on ne peut pas s’identifier dans les images autour de nous? On doute de la vraie beauté que l’on possède tous pour ressembler à quelque chose d’artificiel. La beauté n’est pas sur les affiches publicitaires, elle est en chacun de nous…

Tu as aimé lire ce billet?

Jette un coup d’oeil au blogue de Marie-Pier ICI!

Rédigé par
Marie-Pier Thibault
19 ans
de Montréal

commentaires